top of page

Le Blog des Chroniques de L'Eveil

Quand les meilleures intentions deviennent un obstacle

Les meilleures intentions sont parfois ressenties comme les pires : Comprendre l'Impact sur les relations et l'Estime de Soi.


Parfois les meilleures intentions deviennent l'obstacle dans les relations et renforcent le peu d'estime de soi. Ce qui créent des conflits et des malentendus
Quand les meilleures intentions deviennent un obstacle


Les bonnes intentions, souvent présentées comme des actions altruistes et bienveillantes, cachent parfois des motivations plus complexes. Se demander ce qui se cache derrière ces gestes apparents de générosité est essentiel pour comprendre leur véritable impact sur nos relations.

Est-ce que nos bonnes intentions sont réellement ancrées dans une valeur de générosité désintéressée, ou sont-elles alimentées par le besoin de combler un vide, de prouver quelque chose ou d'être reconnu pour notre altruisme ? Souvent, sans même en être conscients, nous cherchons à façonner une image de nous-mêmes, celle d'une personne bienveillante, aimable et utile.

Cependant, offrir quelque chose à quelqu'un sans qu'il n'en ait exprimé le besoin peut créer un malaise.

Pourquoi en vouloir autant aux personnes qui revendent nos cadeaux, ou ne mesurent pas la valeur de notre intention si à la base, ils ne sont pas à l'origine de la demande ?
Offrir à quelqu'un qui n'a rien demandé et s'offusquer qu'il n'apprécie pas

Il est difficile de reprocher à quelqu'un de mal accueillir un cadeau, du temps ou de l'espace offerts, surtout si cette personne ne les a jamais demandés.

En cas de frustration, d'attente vis à vis de cette personne, il est bon de se poser quelques questions :


Avons-nous projeté sur autrui une émotion à ressentir ? Sommes-nous capables d'accepter que la perception de la valeur de notre offrande puisse différer de la nôtre ?

En offrant cet objet qui a une valeur sentimentale à quelqu'un, en pensant avoir les meilleures intentions, peut on accepter qu'il/elle n'en perçoive pas la même importance ?


Parfois, l'intrusion perçue dans nos vies par un proche peut être interprétée comme de l'envahissement, alors qu'elle émane peut-être d'un profond amour.
Cette personne pourrait se sentir impuissante face à notre situation et tenter de nous le montrer par tous les moyens.

On retrouve ce besoin de toujours vouloir proposer une solution aux gens "Que dois je faire". Au lieu de simplement écouter la personne dans sa problématique ou sa souffrance. Ou même comprendre que sa situation, qui nous parait être dangereuse, triste, insécure, ne l'est pas pour elle.


Exemples :

  • Cette amie qui tient absolument à vous présenter quelqu'un, parce qu'elle pense que c'est votre rupture ou célibat qui est la source de votre mélancolie.

  • Cette mère qui vous appelle tous les jours pour savoir où vous en êtes dans votre recherche d'emploi.

  • Ce père qui vous décroche un RDV auprès d'une de ses connaissances, alors que vous n'êtes pas intéressé-e.

  • Ce conjoint qui vous dit qu'il ne comprend pas pourquoi vous n'avez pas plus de contrats, alors que vous êtes exceptionnelle.

  • Cet homme qui se demande pourquoi une femme comme vous peut être encore célibataire.


Accueillir l'émotion et explorer la réaction qu'elle génère en nous :


En creusant davantage cette expérience, nous pourrions observer la posture que nous adoptons : est-ce une partie de nous qui a besoin d'être sauvée, qui se sent fragile, mais que nous refusons de voir, car c'est trop douloureux ?

Si nous avons du mal à gérer nos attentes envers autrui ou si nous ressentons que les autres sont trop intrusifs, interrogeons-nous sur notre relation au fait de "donner & recevoir".

Si nous reconnaissons ces comportements en nous et désirons nous en libérer, peut-être est-il temps de remettre en question les rôles que nous nous imposons.

Pour aller plus loin dans cette exploration, je vous invite à écouter l'épisode 47 du podcast, ainsi que les épisodes 10 et 11.

En comprenant mieux ce qui se joue en nous, l'atelier "Prends ta place" pourrait également offrir des pistes pour dénouer ces schémas récurrents, pour vous libérer du jugement.

En somme, les bonnes intentions, bien que louables à première vue, méritent une introspection pour comprendre leur origine et leur véritable impact sur nos relations.
Cette réflexion peut nous aider à créer des liens plus authentiques, exempts de projections et de rôles préconçus, et favoriser un équilibre sain entre donner et recevoir dans nos interactions avec autrui.

Cela évitera les réactions précipitées quand notre Ego est touché, pour accueillir l'autre tel qu'il est.

C'est arrêter d'en faire trop, pour faire ce qui est juste. Et changer de posture, pour faire comprendre que nous n'avons pas besoin d'être sauvés.


Si vous avez besoin d'explorer cette facette, n'hésitez pas à prendre RDV pour une séance d'accompagnement.


Avez-vous déjà été déçu-e par vos attentes, après un service rendu ? Ou l'impression d'être infantilisé par quelqu'un qui "en fait trop, comme s'il voulait vous sauver ?"

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page