Le Blog des Chroniques de L'Eveil

Pourquoi je n'arrive pas à aller au bout de mes projets ?


Fais tu partie de ces personnes qui ont des envies, des projets professionnels, créatifs, sportifs ou d'aventure mais qui n'arrivent pas à aller jusqu'au bout ?


Tu bouillonnes d'idées, et ça y est tu as envie de te lancer pour réaliser ton rêve, ton bébé.

Tu débordes de motivation, tu as suivi des formations, tu t'es entrainé-e, tu es même spécialiste de ta discipline ou de ton concept tellement tu l'as étudié.

Oui mais ça bloque.




Voici des pistes pour t'aider à comprendre la source de ce blocage.


- Le syndrome de l'imposteur. - La procrastination

- Le perfectionnisme immobilisant

- La croyance que tu manques de légitimité.

- Le manque de confiance ou d'estime de toi

- La peur du jugement des autres.

- La peur d'échouer

- La peur de réussir

- La méconnaissance de tes qualités innées et de tes dons.

- Le point de vue non objectif de toi même. - Le fait de rester dans la notion d'obligation "il faut que...Je dois..."

- La comparaison

- Le fait de ne pas avoir trouvé ton POURQUOI : ce qui motive ta démarche.

- Le doute

- Le fait de s'éparpiller

- Etre trop sûr de soi sans remise en question

- L'écoute de l'égo

- Les loyautés familiales

- L'"anticipation négativante"

- La confusion entre intuition et interprétation


Il y en a des raisons qui peuvent expliquer ton blocage ! C'est pour cela qu'il est important de prendre le temps de s'arrêter pour comprendre, s'interroger, faire le point sur ses fonctionnements, les mémoires que l'on porte au sein de notre famille par exemple, ses croyances... Arrêter de se flageller, de subir ou de ce dire "je suis comme ça, je commence tout et je ne finis rien".


Voici quelques questions à te poser, sachant bien sûr qu'il faut personnaliser en fonction de ton histoire et de ta personnalité.


- Tu peux identifier tes peurs avec certains exercices : As tu la peur de perdre, d'échouer ou même de réussir ? Car oui, cela est souvent une peur immobilisante celle du succès. Auras tu les épaules pour assurer si tu as plus de commandes que tu as prévues ? Aimerais tu vraiment devenir célèbre ? Sauras tu gérer l'argent, l'administratif si tu deviens riche ? Ah oui, quelle est pour toi la notion de richesse ?


- As tu réfléchis à ce que tu veux incarner en tant que personne, quel confort de vie tu souhaites dans ta vie personnelle ou professionnelle ? Est ce compatible avec ton projet ?

Effectivement si tu dois faire des centaines d'heures par semaine au bureau ou en déplacement mais que toi tu rêves de voyager ou profiter de ta vie de famille ou d'avoir du temps pour pratiquer ton sport, tu vas forcément inconsciemment bloquer tout ce qui te prendra trop de temps.


- Dans ta famille, y a t il eu quelqu'un d'illégitime dans sa profession ou sa vie personnelle ? Quelqu'un qui s'est fait passé pour celui qu'il n'était pas ?


- Penses tu que ce que tu dois faire doit être parfait ? Et comme tu n'es jamais satisfait-e de ton travail tu n'oses pas le montrer, le publier, le partager ? Du coup tu t'immobilises, préférant attendre que ce soit "mieux".


- Est ce que tu es toujours dans l'anticipation, et tu as tendance à imaginer le pire ?

Par exemple, tu rêves de chanter ou parler en public mais tu imagines que les gens vont se moquer de toi et que tu vas vivre un échec, alors tu n'oses pas franchir le pas?


- Sais tu bien faire la différence entre ton intuition, cette petite voix qui te guide et tes peurs?

Souvent l'égo préfère te protéger de l'inconnu et va imaginer les pires scénarios ? Comme l'explique Laurent Gounelle dans son livre INTUITIO, ce n'est pas parce que tu crois que l'avion va se crasher que cela va arriver. C'est peut être plutôt ta peur de voyager dans les airs qui te fait croire que c'est une prémonition.


- As tu été trahi-e dans ta vie ou dévalorisé-e dans ton enfance, au point de croire que tu ne vaux rien, que tu es inintéressant-e et donc tu n'oses pas te mettre en avant, parler de toi ?


- Quelles sont les croyances de ta famille : "Qu'il faut travailler dur pour y arriver ?" "Qu'il faut faire de longues études pour être crédible dans sa spécialité?", "Qu'une femme doit rester à la maison s'occuper de sa famille ? OU qu'un homme doit se tuer à la tâche pour son foyer ?", "Qu'il faut gagner beaucoup d'argent ou au contraire ne pas dépasser un certain niveau social ?", "Que les patrons sont tous des arnaqueurs ?"

Ces croyances répétées toute ta vie peuvent t'empêcher de gagner plus que tes parents, de travailler moins, de faire un métier qui ne parait pas sérieux à leurs yeux... Inconsciemment, beaucoup de personnes sont liées à ces loyautés invisibles et s'auto sabotent pour ne pas décevoir leur famille et se sentir exclues du clan.


Travailler sur ses blessures et ses fonctionnements, apprendre à mieux se connaitre aident à comprendre pourquoi ça bloque.

Nous ne connaissons pas toujours tout et nous ne pouvons pas nous identifier à "un certain profil" de sensibilité, de raisonnement... L'idée n'étant pas de se mettre dans des cases, mais c'est comme lorsque l'on met des mots sur une maladie, un état, cela soulage parce que l'on sait enfin ce que l'on a, de quoi on souffre ou qui l'on est. Et c'est une étape fondamentale pour son développement personnel que de savoir qui l'on est.


En effet, il y a des milliers de personnes qui ont besoin d'être polyvalentes, qui s'ennuient vite et passent d'un projet à un autre, c'est parce qu'elles sont "multipotentielles", "Zèbres", "philocognitifs"...


Une extrême sensibilité ou différentes pathologies peuvent créer des blocages physiques, apprendre à accueillir ses émotions et vivre avec, selon ses besoins permet d'adapter sa vie à soi et non plus à l'image que l'on veut renvoyer à la Société.


Si tu apprends à écouter ton corps, à travailler sur ton stress avec des exercices de respiration, sophrologie, méditation. Que tu sais être plus aligné-e entre ce que tu souhaites vraiment au fond de toi ( la voie du coeur), que tu identifies les schémas répétitifs et que tu en comprends la cause, tu pourras passer à l'action.




Car lorsque tu incarnes tes projets, tes envies, qui tu es, qui tu aimes, que c'est pour toi une évidence, tout se met en place pour t'aider à les réaliser et à vivre de façon plus légère, a avoir une vie plus épanouie.


Pour arriver à ce cheminement, il y a des étapes. Tu peux aller chercher des raisons, identifier tes blocages à l'aide de cahier d'exercices, de livres et de conférences, mais si les traumatismes sont trop engrammés en toi, l'accompagnement d'un spécialiste pourra te faire avancer.


Le jour où tu comprends que tu es responsable de ta vie et que tu prends des décisions, tu passes à l'action. Et tant pis si ce n'est pas parfait à tes yeux, peut être que ce sera un succès quand même, parce que tu avais mis la barre trop haute.

Nous sommes venus vivre des expériences donc peu importe celle que tu réalises, elle te fera grandir et t'aidera à avancer. Car c'est petit pas par petit pas que tu y arriveras.





C'est comme les bébés quand ils apprennent à marcher, ils tombent plusieurs fois mais ils ne renoncent jamais, et un jour ils y arrivent.


Alors détache toi de ces chaines que tu as laissé s'enrouler autour de tes chevilles avec toutes ces croyances. Eloigne toi des gens qui te dévalorisent et ne croient pas en toi et passe à l'action maintenant, il est venu le moment pour toi de briller !


Et peu importe le résultat, parce que souvent ce que nous considérons comme des échecs sont des occasions à grandir qui nous permettent d'atteindre la marche d'après, c'est l'expérience qu'il nous manquait pour nous réaliser, je suis sûre que tu l'as déjà vécu cette sensation, non ? Qu'en penses tu ?


#projet #depassersespeurs #procrastination #avancer #passeralaction #pasàpas #multipotentiel #philocognition #loyautesfamiliales #echecs #occasionagrandir






30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout